Souvenirs de Coat Ar Bescond

Un bénévole de l’association qui habite Kerdavid, a demandé à sa mère, âgée de 88 ans, et qui a bien connu ces lieux dans son enfance, de bien vouloir évoquer ses souvenirs.

Vous les trouverez ci-dessous.

Cela nous changera un peu des traditionnelles rubriques de faucilles et de tronçonneuses !

 

MARIA CROC née CILLARD ( née le 06 juin 1924)

« J’ai eu du plaisir à me coucher hier soir, et, revoir dans mon enfance, l’histoire de AN ALLET VRARZ (grande allée). Elle appartenait à la commune de Trémel et Plestin les Grèves, le milieu de l’allée, c’est la séparation des 2 communes.

12-décembre (2)

 

Cependant, les DE ROSMORDUC qui habitaient au manoir
de COAT TROMAC’ H avaient la charge de l’entretenir,
ce que faisaient leurs métayers, mes parents.

Mes vaches avaient le droit au broutage uniquement
sur l’autorisation du vieux comte. C’était très respecté
de mes parents. Mais nous, enfants CILLARD, désobéissants,
quand on savait les châtelains partis en voyage, nous poussions
nos bonnes vaches afin qu’elles soient plus faciles à garder.


Là, c’était nos parents qui nous punissaient,
car des touffes d’ail sauvage, nos vaches en raffolaient,
et le beurre devenait immangeable !!

 

13 décembre (2)  A gauche la petite croix
Ste APPOLINE :

les vieux  sages disaient qu’elle leur donnait une idée du  lever et du coucher du soleil.

Les DE ROSMORDUC recevaient beaucoup, et se  promenaient à pied avec leurs invités dans la grande allée du bois, aux beaux jours.

Nous entrions dans cette allée par la fin des terres  de COAT TROMAC’H , plus une pointe de prairie se  nommant PRAT IZELLAN.
Nous laissions une courbe au ruisseau coulant à
notre droite et avions un petit chemin à gauche dans le bois qui nous emmenait à l’ALLEE VRARZ :
cet ensemble de terres, prairie et bois s’appelant  AR VERN . »

Le 23 octobre 2012

 

« Heureusement que j’ai de quoi écrire sur ma grande Allée  et celle-là je l’ai bien en mémoire !!

Le ruisseau franchi, nous arrivions tout de suite dans un champ de LANDROGUEZ couvert de fleurs : des marguerites ou des pâquerettes.
Les enfants des écoles catholiques de TREMEL venaient les cueillir pour fabriquer des couronnes de fleurs, et emplir des corbeilles de pétales qu’ils lançaient le jeudi de l’Ascension pendant la procession religieuse qui allait jusqu’à la croix de KERZENAN . »

Le 26 octobre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *