Tous les articles par Dominique

Pour ne pas perdre le Nord

Plestin-les-Grèves, presqu’île de l’Armorique, parcourue par le GR34

.

Un panorama
grandiose !

.

……Comme bien souvent le long de nos côtes,
on y rencontre encore  des vestiges de la 2de Guerre Mondiale, tel cet affût de mitrailleuse.

…..L’association Chemins Plestinais et Patrimoine a décidé
de lui donner un usage plus pacifique en y installant une table d’orientation.

.….La maquette conçue par un des bénévoles (que sa modestie nous empêche de citer), validée par la municipalité – qui assure le financement de sa reproduction – il ne reste plus qu’à la mettre en place.

Pas si simple ! Il faut d’abord réaliser un coffrage
pour faire une assise en béton bien plane.

  

Et il faut beaucoup de béton, vu les dimensions de l’ouvrage !

Merci au personnel des Services Techniques.

.

Et merci aux valeureux bénévoles

car il y a près d’1km à parcourir avec les seaux à bout de bras …

ou sur l’épaule, au choix.

Arrivés sur place, il faut mouiller

avant de déverser le contenu.

    

Lissage           et nettoyage des abords pour dégager la vue.

Une semaine plus tard, c’est la mise en place du « triptyque ».

Positionnement…

perçage puis vissage.

 

Et enfin la satisfaction du bel ouvrage accompli..

Ce n’est pas cette 1ère touriste à l’apprécier qui nous démentira.

Impossible désormais de confondre Île Grande et Île Milliau
ou de ne pas repérer le phare de Triagoz !

……..Nous espérons que les nombreux randonneurs qui empruntent le GR34 apprécieront notre initiative.

1er mai : fête du travail

Pour les bénévoles de notre association,
le travail est toujours une fête !

Voilà près de 3 mois que nous ne vous avions pas donné
de nos nouvelles.
Mais comme dit le dicton : « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ».

Il est vrai que nous n’avons pas entrepris de nouveau chantier spectaculaire.

Le dernier projet d’ouverture de nouveau chemin
(voir article précédent : Un grand chantier pour 2019 ),
a dû malheureusement être suspendu pour cause d’humidité persistante.

.

.

Malgré l’acharnement que l’on peut y mettre…

 

… ll y aurait de quoi se décourager !

Il faudra donc attendre que les chemins sèchent
pour que nous puissions empierrer.

…….Les promeneurs curieux de découvrir (confortablement)
ce nouveau chemin devront donc encore patienter,
contrairement à ce que certains ont pu lire dans la presse.
C’est « Dame Nature » qui commande !

Qu’à cela ne tienne, nous trouvons toujours à nous occuper !

  • Il y a en permanence de l’entretien à réaliser
    sur nos différents circuits

Parfois, nous ajoutons une « banquette » pour éviter la gadoue
aux promeneurs, comme à Saint Sébastien.

 

 

A la fontaine Saint Gestin, nous tronçonnons un vieil arbre mort …

pour proposer des  sièges rustiques
autour du lavoir.

 

  •  Ouverture d’un court (mais large) chemin en contrebas
    du « bois de Fanfan »

avec  l’aide
des services techniques

.

et de matériels de plus en plus sophistiqués !

.

.

Le chemin longe une ancienne carrière

où nous faisons de bien curieuses
découvertes

 

 

  • Rénovation des panneaux de signalisation

A l’approche des beaux jours, nous pensons également
aux promeneurs :

Nous avons vérifié l’état des quelques 150 panneaux directionnels qui jalonnent nos 8 circuits, afin de les rendre plus lisibles
et de refaire totalement les plus abimés.

L’atelier se tenait chez Eric

avec la participation
d’une joyeuse équipe

.

Malgré le soin que nous avons porté à cette activité, il est possible que vous rencontriez en chemin des problèmes de signalisation :

Merci de nous le faire savoir, par exemple en utilisant la rubrique « Pour nous contacter » de ce site.

A bientôt donc sur ce site, sur nos chemins de randonnée
ou lors de nos chantiers du lundi matin.

Un grand chantier pour 2019

Voilà déjà quelque temps que nous n’avions pas ouvert un nouveau sentier sur la commune de Plestin-les-Grèves.

.

Le chantier que nous avons débuté  mi-janvier
permettra de faire la jonction

……..* entre l’espace An Dour Meur
……..* et le Douron,

…..en suivant le plus possible le cours du Dour Meur.

800m de chemin à créer !

Cliquer sur le plan pour l’agrandir.

C’est à une véritable jungle que nous allons nous confronter !

….Nou

Nous attaquons courageusement

malgré les conditions difficiles (voir vidéo).

Le sentier commence à apparaître

mais ce n’est qu’une première ébauche.

Un peu plus loin, le chemin est une rivière.

..

Il faut trouver une solution pour le desengorger.

.

Ça commence à s’écouler.

Mais le chemin est loin d’être prêt à accueillir des promeneurs !

L’heure du « caoua » au fond des tranchées.

.

.

Notre objectif : apercevoir au tant que possible le Dour Meur,

même si on ne le longe pas toujours directement.

Chers promeneurs, il faudra vous armer de patience. 

Aux beaux jours, nous serons heureux de mettre ce sentier à votre disposition.

Lundis d’automne

Ce n’est pas parce que le « webmestre » manque à tous ses devoirs en vous laissant sans nouvelles
que les bénévoles se tournent les pouces ! Loin de là !

Certes, nous n’avons pas attaqué de chantier spectaculaire
cet automne … Quoique ?

Pour commencer, nous avons prolongé notre excursion en territoire Tremelois.

En premier lieu, terminer l’aménagement
du sentier le long du Yar


.

Le printemps prochain, nous pourrons mesurer l’efficacité
de nos travaux
: le but était de le rendre moins humide.

Mais surtout, nous avons entrepris de mettre en valeur le site
de la fontaine Saint Tuder, enfoui sous la végétation.

Les débroussailleurs entrent en action.

Il faut également curer les ruisseaux…

niveler pour faciliter les cheminements…

aménager des marches.

Et après, la satisfaction du travail accompli.


A l’issue du chantier, les édiles locaux
témoignent de leur gratitude en nous offrant
un repas bien apprécié.

.

Novembre, retour sur « nos » terres !

Un 1er chantier à Kerscrinou, sur la route de Tremel

Ce tronçon sud de notre « Tro Plistin » est régulièrement inondé en hiver et au printemps.

Les services municipaux ont mis à notre disposition un gros tas de super remblai.

.

.

Il n’y a plus qu’à prendre son courage, pelle et brouette à deux mains !

.

.
Objectif : créer une « banquette » pour pouvoir cheminer au sec.

.

Tout le tas est étalé.

La pose est méritée pour les travailleurs-euses et pour le matériel.

.

Comme il y a pas mal de remblai à écouler en ce moment, nous en profitons la semaine suivante pour en « remettre une couche » dans le bois de Coat ar Bescond tout proche.

D’accord ! Les images ne varient pas beaucoup d’un chantier à l’autre.
La taille du terril peut-être ?

Les plus anciens ne sont pas les moins courageux !

Il s’agit encore et toujours d’améliorer les cheminements.

Et il faut parcourir des centaines de mètres avec les brouettes !

sur des chemins parfois étroits.

Hé, les gars, ce n’est pas fini, nous n’allons pas y aller toutes seules !

.

En marge des chantiers, une de nos activités consiste à améliorer la signalétique : remettre des poteaux mystérieusement disparus…

et proposer des « plans de situation » bien protégés des rayons UV.

Courant novembre, sur le chemin qui mène de Toul An Hery
au Hogolo, nous nous dirigeons pleins d’entrain

vers un nouveau monticule de remblai

.

dans lequel nous devrons opérer
un certain tri.

.

Nous allons égaliser ce chemin souvent
parsemé d’embûches.


Le chemin est long et les brouettes sont lourdes!
Nous effectuons des relais.

.

Autre problème : le chemin est très mal sécurisé à certains passages.

.

.

.

Avec ces rembardes, les promeneurs  courront moins de risques en surplombant l’anse de Porz Morvan.

.

Mais nous ne pensons pas qu’à la sécurité.

Pour le plaisir des yeux, nous aménageons des trouées dans les haies pour dégager le panorama,


nous dégageons les abords,

et nous avons même une attention pour les marcheurs fatigués.

Le chemin n’a t-il pas plus fière allure maintenant ?


La belle équipe à la fin du chantier.
(Pour cette photo, nous avons utilisé un drone : rien ne nous arrête !)

30 km à pattes, une vie de chien !

7 octobre 2018 – 8h15 – Nous étions si bien sous la couette !

Et nous sommes 26 au départ de cette 6ème édition
de notre Tro Plistin, Filo en tête.

.

Nous quittons Toul An Hery, dans le sens inverse
du balisage (notre petite coquetterie)
pour atteindre le Hogolo

où la 1ère photo de groupe s’impose (pas trop longtemps, on a froid )

Le soleil de lève, la balade se poursuit, Filo toujours en tête.

30 km, pour un humain, ça fait 40 000 pas. Pour elle, peut-être 300 000.

Et en plus, pas moyen de profiter
de ce magnifique paysage !

A l’attaque de l’Armorique !

.

N’oubliez pas
d’apprécier au passage
la qualité des aménagements réalisés par les Chemins Plestinais.

.

Le chemin est beau

mais bien difficile, avant d’atteindre Beg Douar.

1er regroupement.

Notre barde préféré improvise une adaptation « d’Emmène-moi » d’Aznavour.

et on repart d’un bon pied dans le joli sous-bois vers St Efflam.

Pause barre chocolatée

 sous le regard de Lady Mond.

Quel panorama !

Nous décidons de prendre la variante de Kozh iliz

.

.

Après une longue montée, bien fatigante pour les moins aguerris, nous atteignons le site

et nous plongeons quelques 2000 ans en arrière.

Incontournable passage devant le Leslac’h

Une dernière pause abricots secs avant d’affronter les 2 dernières côtes de la matinée…

.

.

et nous arrivons enfin à Poul Fanc,
après 16 km

où nous sommes comme toujours
si bien accueillis !

1h30 de détente conviviale, qui permet aux marcheurs qui ne font que l’après-midi de venir nous rejoindre, et même à certains qui ne marchent pas de partager ce bon moment.

.

.

L’heure du redémarrage est venue.

.

Météo et moral au beau fixe.

Traversée du bois de Coat Ar Bescond

et sa désormais célèbre statue

« pré-Colomb-Irienne » (1)

Au sortir du bois, encore une bonne blague de Bernard
pour détendre l’atmosphère.

;

Mais ceci n’est pas une blague : près de la chapelle St Jagut, éclairage public en haut d’un arbre (l’alimentation électrique passe dans le tronc).

.

Magnifique !

.

Mais le banc n’est guère confortable.

Lesmaës. Les hommes ont l’air exténué.

.

.

.

alors que les femmes paraissent toutes
guillerettes !

Encore une pause bienvenue !

Dernière étape.

Le moulin électrique .
Ah ! Si on pouvait le rénover !

Mais quel est ce monstre marin qui sort du Douron ?

Passage obligé à St Haran

Eric veut nous faire goûter le cresson qui pousse au fond su routoir.

et la boucle est bouclée ! Il est 18h15.

.

Un petit coup de cidre bien mérité après cet effort.

Et un grand merci aux participants, aux organisateurs et à nos hôtes.

.

C’est ça, merci,
mais moi je vais me coucher.

.

(1) référence au bonus de l‘article précédent.

Vive la rentrée !

Nous l’attendions depuis longtemps ; la voilà enfin arrivée !

Nous sommes une bonne vingtaine à nous retrouver
ce 1er octobre aux « Quatre chemins »,
prêt(e)s à en découdre avec la boue des chemins creux.

Parmi nous, 7 nouvelles têtes !

Présentations d’usage !

Premier chantier de l’année : la vallée du Yar, côté Tréduder.

L’accès au chantier est long et délicat

.

et les chiens sont aussi de la partie.

Et la partie s’annonce rude !

Notre « terrain de jeu » habituel

.

.

avec son lot de boue

.

qu’il va falloir « décaisser » pour assainir le chemin.

Voir la viséo

.

Il faut également empierrer certains passages

.

et tenir les talus avec des troncs d’arbre.
Voir la vidéo.

Quand l’heure  a sonné, on nettoie les outils dans le ruisseau …

Voir la vidéo

on les range dans les voiture …

.

.

.

ou sur les voitures…

.

.

et on pose pour la photo de rentrée !

Cliquer pour agrandir la photo.

Le prénom des nouveaux est en jaune.
Comme nous n’étions pas tous présents aujourd’hui, vous pouvez revoir la photo de la rentrée 2017 en cliquant sur ce lien.

.

BONUS

Nous avons été contacté par un promeneur amateur de beaux chemins et de trésors cachés.

Il nous a signalé la présence d’une sculpture dissimulée au creux d’un fossé qui l’a intrigué.

Diffusée sur Facebook, cette photo a été identifiée comme celle d’une statue pré-colombienne.

Notre talentueux et facétieux président est ravi de constater que son œuvre ait pu être appréciée des connaisseurs !

 

 

Tro Braz Chapeliou Plistin

ou The big tour of the chapels of Plestin pour nos amis anglophones

Dans le cadre du 10ème anniversaire du Circuit des Chapelles,
l’association Chemins Plestinais et Patrimoine proposait
le dimanche 5 août   trois randonnées pédestres et une randonnée VTT-VTC, permettant de découvrir (ou redécouvrir) les différentes chapelles de Plestin, exceptionnellement ouvertes pour cette occasion.

??????

Les plus courageux (34 participants) ont attaqué dès 8h00
la boucle de 16km les conduisant aux chapelles St-Haran,
St-Jagut et Ste-Anne.

??????

Nous avons été chaleureusement accueillis dans chacune des chapelles.

.

Une demi-heure plus tard, 12 VTT-istes se lançaient à leur tour pour une boucle de 30 km qui passait par les 7 chapelles de Plestin.

.

9h30 départ de la « petite randonnée pédestre » sur la boucle de la chapelle Saint Haran (8km quand même).

29 participants au départ,
dans la brume.

 

 

Eh, les gars,
m’oubliez pas !

.

Tout le monde se retrouve à 12h30 pour le pique-nique organisé
par les bénévoles de l’association Chemins Plestinais.

Plateaux-repas                                                     et grillades.

Après le café, le Télégramme nous fait poser pour la photo-souvenir

.

La randonnée de l’après-midi permettait de visiter 4 autres chapelles, dont 3 accueillaient des expositions.

A 14h, près de 50 promeneurs répondaient à l’appel.

Saint Roch

.

Saint Sébastien

.

Il fait très beau…
mais aussi très chaud !

et cette eau n’est pas potable !

Un peu de fraîcheur sur le site de Kozh Iliz

.

avant de rejoindre Saint Efflam

.

et la chapelle Sainte Barbe, terme du périple.

Les nombreux participants, touristes pour la plupart, ont été séduits par  nos chemins, notre patrimoine et notre dynamisme.

De notre côte, nous sommes heureux d’avoir pu leur offrir
cette belle journée.

.

Le bénévoles se sont retrouvés dans la soirée sur le quai de Toul an Hery pour partager les restes … et un grand moment de convivialité.

et quand la nuit approche

tout le monde participe au rangement du matériel.

.

N.B. : vous pouvez retrouver des photos supplémentaires
………..de cette journée sur notre album photo.

.

 

5 août 2018 -Album Photos

……..En complément de l’article « Tro braz chapeliou Plistin« ,
voici quelques photos, en particulier celles de notre soirée
sur le quai de Toul an Hery.

……….Si vous nous faites parvenir d’autres photos, nous nous ferons un plaisir de les rajouter à cette galerie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour agrandir une de ces photos, cliquer sur la miniature correspondante ci-dessous.

..P

Nos sentiers intéressent même les ânes !

Nous savions que nos beaux sentiers étaient parcourus par de nombreux promeneurs.

Notre public s’est élargi récemment :

une randonneuse, Brigitte Blot a récemment effectué un « Tro Plistin » avec son âne Ioko et son chien Laouen.

Enchantée par cette randonnée, elle a fait paraître dans les très célèbres « Carnets de l’âne »  un article relatant ces 2 journées passées  sur nos chemins.

Un grand merci à elle pour cette hommage rendu à la commune et à l’association des Chemins Plestinais.

Voir l’article.